Un Apéritif Vendredi 6 avril pour fêter le départ.

Par lesprincipales

 

4 Vue d'ensemble 1bis 070418.jpg

L’équipage des principales fête son départ

Elles sont prêtes ! L’une, Nathalie Di Giusto est principale du collège d’Artagnan à Nogaro. L’autre, Catherine Lasserre, du collège Gabriel-Séailles de Vic-Fezensac. Elles partent dimanche 15 avril en avion depuis Toulouse jusque dans la cordillère des Andes où elles vont disputer le Trophée Roses des Andes. Après « des mois d’une intense préparation ». Elles ont offert un pot à leurs amis et sponsors vendredi 6 avril : ce fut un bon moment de joyeuse effervescence…

Ce Trophée est une épreuve d’orientation dans un désert montagneux. Sans notion de vitesse, mais sans GPS : les concurrentes disposeront uniquement de leur « road-book » et d’une boussole.

Nathalie nous confie : « À un tournant de notre vie, nous avons décidé de nous offrir un « break » dans notre quotidien de Principales de Collège, une parenthèse hors du temps et loin de tout pour vivre une expérience unique ». Qui – elles en sont sûres – les rendra différentes. Et elles sont fières de représenter notre région dans « une aventure humaine qui rassemble 128 femmes de tous horizons ».

Un but sportif et humanitaire

Outre l’envie de se dépasser et de montrer de quoi elles sont capables, les participantes ont un but humanitaire, grâce à l’association Enfants du désert : apporter un soutien en numéraire à des enfants dans le besoin et à la Fondation argentine Equinotherapia del Azul, qui vient en aide aux enfants handicapés par l’équinothérapie.

Mais, bien entendu, un autre but, non-négligeable, est de découvrir les trésors de la nature que va leur révéler leur parcours.

Le parcours

Le Trophée Roses des Andes est une épreuve réservée aux femmes : cette année, 5e année du Trophée, 62 équipages vont prendre le départ pour un raid de 10 jours qui comprend un marathon de 48 heures avec bivouac sur le terrain. Il s’agit d’un circuit de 2 500 km, qui part de Salta et y revient. Il emprunte une partie du trajet du Dakar.

Les concurrentes emportent du linge de rechange (il n’y aura pas de lessive…), les provisions pour les repas du midi. L’organisation leur prépare le petit déjeuner et le repas du soir.

Arrivées sur place à Salta en Argentine, elles prendront en main un 4×4 équipé d’une balise de géolocalisation pour que l’organisation puisse les retrouver en cas d’urgence. Les étapes s’annoncent éprouvantes », nous dit Nathalie, « elles seront ponctuées des deux rencontres avec des enfants dans le besoin. organisées par l’association Enfants du désert (l’une à 3 800 m, l’autre dans un centre d’équinothérapie).

Des nouvelles ?

On pourra les suivre sur Facebook, sur leur blog (http://lesprincipales.trophee-roses-des-andes.org/). Elles ont l’intention d’y publier tous les jours photos, vidéos et résumés écrits. Les grandes chaînes de télévision y consacreront un flash dans leur bulletin d’information. France 3 y consacrera un moment vers 22 h 40 du lundi 23 au vendredi 27 avril. On pourra aussi suivre la course en direct sur le site (https://trophee-roses-des-andes.com/wp-content/themes/peligro/compte-rebours.php)

Bon raid à l’équipage n°37 !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *